Mauricette

Mauricette

Mauricette

Étant proche de l’alsace, je connais depuis toujours les bretzels et autres mauricettes. Je les dévore natures ou garnies mais j’avoue les préférer avec du gros sel craquant sous la dent. Mon petit plaisir lorsque je suis de passage à Strasbourg, c’est d »aller en prendre une dans ma boulangerie préférée, une gratinée au fromage de chèvre, et d’arpenter les rues en la dégustant.

Elle est merveilleusement belle avec sa robe dorée, couleur dont le secret réside dans un bain au bicarbonate de soude.

Encore tiède, sortant du four avec un peu de beurre salé, froide en sandwich, à l’apéro, en plat, en encas… bref, dès qu’on en a envie…

C’est parti pour la recette :

ingrédients :

– 500 g de farine

– 20 g de levure fraîche

– 225 ml d’eau

– 10 g de sel fin

pour le pochage :

– 1/2 litre d’eau

– 40 g de bicarbonate de soude

Faite tremper la levure dans l’eau tiède (attention pas trop chaude, idéalement 37°C)

Mélangez la farine, le sel et la levure hydratée.

Pétrissez.

Laissez reposer 1 heure recouvert d’un torchon.

Préchauffez votre four à 200°C.

Faites chauffer l’eau de pochage avec le bicarbonate de soude.

Etalez la pâte et faites des petits boudins.

Pochez les  rapidement dans la préparation frémissante.

Placez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Entaillez et enfournez pour 15 minutes.

Share Button

Laisser un commentaire

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud